La parole chantée

M.-N. Colette, G. Iversen:
La parole chantée 
Invention poétique et musicale dans le Haut Moyen Âge occidental                                     Témoins de Notre Histoire 18, ed. Pascale Bourgain. Turnhout: Brepols, 2014.

La culture chrétienne du Moyen Age s’est nourrie de l’exécution quotidienne du chant dans les églises. Les paroles chantées sont d’abord les psaumes de David. Peu à peu, sous l’inspiration des Écritures, les modalités – en psalmodies avec répons ou antiennes – de la louange et de la prière ont été organisées et enrichies par des traditions musicales variées. Les poètes y ont ajouté ou même inséré des compositions de nouveaux genres, riches de rimes et de rythmes, de sonorités exprimées dans des voyelles privilégiées, a e o, aptes à mener des sons à l’infini. Ces inventions musicales et poétiques constituent un trésor de genres divers, comme des séquences ou proses, prosules, tropes, et d’autres. Mais ces voix se sont tues, dont nous ne pouvons que deviner, reconstituer, réinventer le timbre et la couleur à partir de traces. C’est ce silence que cherche à combler le présent livre. Partant d’une part de la musique et de l’autre de la poésie, il cherche à opérer la rencontre des deux voies, également perceptibles dans les compositions profanes qui les côtoyaient. Pour que les lecteurs puissent opérer cette jonction des deux médium de la parole chantée, ce livre se veut simple en éclairant des problèmes complexes, clair tout en étant appuyé sur les recherches les plus spécialisées, explicite grâce aux reconstitutions qui l’accompagnent sur le CD joint.

Colette: Directeur d’Etudes émérite à l’Ecole pratique des Hautes Etudes, Paris. Auteur de plusieurs études sur les premières notations musicales occidentales (Histoire de la notation musicale) et sur les répertoires musicaux remontant à l’aube du Moyen Age (Edition du Tropaire de Moissac). Elle associe ces analyses à une recherche d’interprétation du chant conforme aux indications fournies par les manuscrits, elles-mêmes éclairées par l’enseignement des traditions orales encore vivantes.

Iversen: Professeur émerite de la Chaire de Latin, Université de Stockholm, Directeur du projet de recherches Ars edendi, SU. Auteur de plusieurs éditions de la série Corpus troporum, et des volumes sur poésie liturgique médiévale, comme Sapientia et eloquentia, Chanter avec les anges, Laus angelica. Auteur d’une centaine d’articles sur tropes, séquences et d’autres genres médiévaux., elle a publié un livre sur Hildegarde de Bingen.

BUY IT HERE